Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Scottish Adventures - Mes péripéties écossaises

Une excursion en Finlande (deuxième partie)

25 Mai 2011, 16:14pm

Publié par Adèle

 

SDC14991.JPG

 

 

NON, vous ne rêvez pas. Ceci est un diplôme de performance sportive, et il y a mon nom dessus. Nous étions à Lahti, vers le sud, après avoir quitté Jyväskylä pour aller faire étape chez les parents d’Emmi, et comment faire l’impasse sur le musée du ski, fière attraction locale ? Ce n’est pas que je m’y connaisse tellement mieux qu’en hockey sur glace, mais le musée est un peu une aire de jeux pour grands enfants, avec, après la partie musée traditionnelle, un simulateur de saut à ski, une piste de neige en plastique pour tenter le ski du fond et un jeu d’arcade. Bref, on s’amuse bien, et devant mon enthousiasme délirant (et comme j’accomplis l’exploit de rentrer dans le « Top 10 » des performances… sûrement parce que le musée venait juste d’ouvrir), le gentil monsieur du musée me donne ce beau diplôme. Performance « remarquable », qu’ils ont dit. Avec moi, le sport, c'est pas de la rigolade.


SDC14928C’est chez les parents d’Emmi que j’essaye pour la première fois le fameux sauna finlandais. Ici, le sauna n’est pas un luxe, mais un équipement commun dans la maison, intégré à la salle de bain. Et comme c’est agréable ! On gère la chaleur en rajoutant à l’envi de l’eau sur des pierres brûlantes, ce qui dégage la vapeur. À l’intérieur, ça sent bon – sans doute le bois utilisé. C’est déjà très relaxant là, en ce jour d’été pas très chaud, mais en hiver après une rude journée à -20C° au-dehors, le sauna doit avoir un petit goût de paradis.

 

 

finnish spitz

Ceci est un spitz finlandais, le chien national. Il est utilisé pour la chasse à l’élan. Son rôle est d’effrayer l’élan par ses aboiements pour que celui-ci se fige et soit plus facile à abattre. Chez Emmi, le chien s’acharnait même sur un os de patte d’élan. Semblerait que la bête n’ait pas encore été assez morte à son goût.

 


 

SDC14932

 

Au musée du ski, et toujours dans la continuité du thème « J’ai cinq ans », Emmi et moi prenons possession de l’aire de jeux enfants pour colorier ce lapin « patriotique » aux couleurs de l’Ecosse

 

 

SDC14948.JPG

SDC14952.JPGAprès Lathti, nous descendons vers le sud pour visiter la capitale, Helsinki. Par chance, la météo est de notre côté et il fait un temps magnifique. Helsinki m’évoque à la fois Vienne pour ses grands espaces découverts et ses larges avenues droites, et St-Pétersbourg pour ses façades arrondies au coin des immeubles, les lignes électriques qui zèbrent le ciel au-dessus des rames de tramway, l’influence de l’architecture orthodoxe ça-et-là, et bien sûr la proximité avec la mer qui donne aux villes côtières un caractère particulier.  

 

Je m’arrête dans une librairie pour acheter un livre de recettes finlandaises en anglais. Je tenterais bien le vorshchmarck une fois revenue (un genre de parmentier à l’agneau et aux harengs) et je vous en dirai des nouvelles…


SDC14973.JPGNotre journée de visite à Helsinki est bien remplie : après la librairie, nous assistons au défilé de mode en public de la marque Marimekko, une marque finlandaise qui est sans doute l’une des plus exportées à l’étranger, avec ses motifs fleuris et ses coupes reconnaissables. Mais attention, il n’y a pas que la mode dans la vie. L’estomac, ça compte aussi. Il faut croire que les PDG de la marque étaient d’humeur généreuse parce qu’ils ont eu la bonne idée de distribuer des méga-pots de glace gratuits à tout le monde (et, touche suprême, on peut même demander des cuillères supplémentaires). La dame des glaces revient du camion avec sa cargaison et est très vite prise d’assaut. Au diable les bonnes manières, c’est pas tous les jours qu’on mange des glaces à l’œil. Tout le monde encercle la madame en fixant les glaces d’un œil avide (moi en premier), et même les petites mamies affluent telles des rapaces affamés. Rien de tel qu’une opération promo pour faire retourner l’homme à son état sauvage.

 

SDC14962.JPG

 

 

Helsinki, près de l'université


 

SDC14963.JPG

 

SDC14961.JPG

 

 

Helsinki, près du port

 


SDC14986.JPGNous repartons en train le vendredi soir pour la dernière étape. Tampere est une ville étudiante de taille moyenne, et c’est là que je bouclerai mon voyage. Derniers musées et dernières cartes postales avant de repartir du petit aéroport de Ryanair qu’on dirait surgi tout droit de l’époque soviétique (et quand je dis ça… pas en bien, quoi). Mais n’oublions pas que la Finlande est aussi et surtout le pays des pogos, des chanteurs en colère et des longs cheveux blonds qui s’agitent au rythme de la musique ! C’est la dernière soirée et Emmi et moi assistons au concert de Stamina, un groupe de métal en bonne et due forme. Le temps de se défouler pendant deux heures, et il est temps d’aller rattraper quelques heures de sommeil avant de devoir repartir vers l’Ecosse dans la matinée. C’est sûrement un au revoir plutôt qu’un adieu ; la prochaine fois, je tenterai bien la Laponie…

 

 

moomin.jpgLes Moomins sont en quelque sorte la fierté nationale de la Finlande. Ces petits personnages tout mignons d’abord apparus dans des albums puis adaptés en dessin animés sont plus populaires que jamais. Ici, presque tous les placards renferment des tasses à leur effigie !

 

 

 

finland_lakritsi_licorice_mcflurry.jpg

Les Finlandais aiment beaucoup la réglisse et l’utilisent souvent pour parfumer glaces ou bonbons, et même au McDo pour une variante finlandaise du McFlurry

Commenter cet article

NUT 26/05/2011 21:12


une glace à l'oeil! berk z'ont de ces goûts les finlandais! ;-)
la Laponie? si tu vas y habiter on vient?
ou alors on y va ensemble? (Merci de ta réponse à mon précédent com)
à bientôt
tchusss