Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Scottish Adventures - Mes péripéties écossaises

The Killing

5 Septembre 2011, 10:33am

Publié par Adèle

 

 

Quand j’ai appris que la saison 2 de Sherlock était repoussée à 2012 au lieu d’automne 2011 comme prévu, le monde s’est écroulé. Quoi ! Plus de six mois à attendre !!! Impossible.


Je vous explique, ici, l’hiver tombe le 28 août, donc comment dire, quand on sait qu’on va avoir froid pendant les dix prochains mois de l’année, un seul remède : une grosse couette et des heures de visionnage intensifs de séries. Et là, « The Killing » est tombé à pic dans la disette télévisuelle de l’été, pour me consoler de devoir patienter jusqu’aux prochains « Sherlock ».


« The Killing », c’est LA meilleure série policière depuis, depuis… heu, depuis tellement longtemps qu’aucune autre ne me vient à l’esprit. La bande-annonce ne lui rend pas justice, mais c’est mieux que rien pour vous donner envie :

 


 

 

C’est danois et, on le sait bien depuis la saga « Millenium » en librairie, dans le nord, ils sont fortiches en suspense et en ambiances sombres saupoudrées de scandales politiques. Ca commence de façon « banale » pour une série policière : un meurtre. La grosse différence, c’est qu’il n’y en aura qu’un seul, et que toute la saison – 20 épisodes pour 20 jours d’enquête – se concentre sur la résolution de ce seul crime. Pourtant, ça n’est jamais lent, seulement fouillé. L’engrenage est tellement bien ficelé que chaque épisode se suit comme une petite enquête individuelle, avec l’art de nous laisser sur un rebondissement à chaque fin pour mieux vous torturer jusqu’à l’épisode suivant. C’est sobre, sombre, passionnant, tellement bien fichu que j’irais bien au Danemark en pèlerinage voir à quoi ressemble la noire Copenhague.


Lors de la première diffusion, à Edimbourg, pendant les pauses café aux Beaux-Arts, ça ne parlait que de ça. La série a été diffusée en VF en mai dernier sur Arte. Vous l’avez loupée ? Donnez-moi vos doigts que je vous donne un coup de règle virtuel. Et allez me faire une session de rattrapage ici .

 

Vous aurez même le privilège, dans l’Hexagone, de voir la série 2 avant la Grande-Bretagne, mais les Anglais auront la chance de pouvoir suivre la série en VO, alors qu’Arte a été un peu trop frileuse pour sauter le pas. Un point partout, donc.


Bref, chez vous, la diffusion de la saison 2 commence le mardi 6 septembre (demain donc) à 22h30 et vous serez plantés devant Arte à 22h25 précises. C’est trop tard ? Vous travaillez le lendemain ? Hé ben tant pis, c’est pareil. Vous regarderez quand même, parce que vous serez interrogés. Surtout toi, Seb (oui, toi). Et gare à vous si vous avez loupé des détails : il y aura des questions pièges. Le grand gagnant du quizz final remportera une barre de Mars frite et toute mon estime.


Commenter cet article

Seb 11/10/2011 22:48


J'ai commencé à regarder la saison 2... (points de suspension dubitatifs ?).

... Mais chaque chose en son temps.


Adèle 11/10/2011 23:51



Aaah, camarade, tu émoustilles ma curiosité ! Mais pas un mot pour l'instant : la saison 2 n'a pas commencé ici, laisse-moi donc goûter le suspense avant de discuter de l'intrigue. En patientant,
je m'atèle immédiatement à la réponse à ton mail sur la saison 1...



Seb 07/09/2011 15:14


Devinette surprise :

Que fait un américain quand il rage de ne pas avoir eu une bonne idée en premier ?


Réponse :

Un remake ! http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=8101.html

(qui semble réussi au demeurant)


NUT 06/09/2011 17:24


ça donne presque envie d'avoir la TV (ton article ET la récompense que tu promets)


Seb 05/09/2011 22:35


Je viens de voir les 3 premiers épisodes et... oui on peut l'admettre... cette série est d'un fort bon calibre.

Dans les 5 premières minutes j'ai tiqué sur la VF qui double la flic futur ex (?) danoise. Je l'avais déjà entendue quelque part. J'ai pas vérifié mais je mettrai ma main à couper que c'est la
doublure de Claire Fisher.

Et pour la vieille concierge du deuxième épisode (et étage aussi si j'ai bien compté), celle de Livia Soprano (mais pour ce cas là, je laisserai quand même mes mains à l'abri de tout objet
coupant)

Alors c'est bien parti pour que je ne lâche pas l'affaire avant la fin.

Juste : j'espère vraiment que le supposé départ (ou pas) de la flic a une importance, ou alors qu'on n'y reviendra pas trop régulièrement parce que ok elle a le droit d'avoir une famille et tout,
mais moi, j'ai pas envie d'assister à une scène de ménage sur plusieurs épisodes.

Mention spéciale aussi à la gestion de tous les évènements mélodramatiques : découverte du corps, explication de la mort de la sœur aux enfants... traité avec toute la retenue nécessaire pour que
ça ne tombe pas dans le pathos.

Alors voilà, j'appose à mon tour mon sceau d'approbation à cette série.


Adèle 05/09/2011 23:52



Contente de voir que tu as fait tes devoirs mon Seb. Effectivement, la série a été comparée à "The Wire" pour sa qualité et sa structure. Pour la VF, mouais, quitte à télécharger (pas le peine de
te cacher, on t'a vu), tu aurais pu le faire avec panache et trouver la VO sous-titrée pour écouter les beaux accents et les vraies voix des acteurs. M'enfin ; tu as été réactif et je te pardonne
ce petit écart bien volontiers. Surtout que cela t'a permis de prouver ton impressionnante culture de doublage série.


Et non, rassure-toi, la vie privée de Lund n'empiète pas sur l'enquête. Qui reste traitée avec le même style sobre et direct des épisodes que tu as vus. Alors, bon visionnage...



Seb 05/09/2011 13:49


Ah ouais, tu veux me tester ! Ah OUAIS !?

Cette fois, tu te rattrapes bien avec cette fameuse saison 2 que je pourrai suivre au long court sans attendre. D'autant que si je dois visionner 20 épisodes avant, il y a des chances qu'Arte ait
tout diffusé quand je l'entamerai.

Donc chaque épisode équivaut à une journée d'enquête, mais alors est ce qu'on les voit taper leurs rapports qu'ils doivent faire relire par leur supérieur, qui le leur renverra parce qu'il y aura
trouvé des fautes d'orthographe et qu'ils se sont trompés dans le numéro de l'article au terme duquel ils ont agi, ce qui pourrait mener à un vice de forme qui rendrait non avenue toute la
procédure ? Et discuter de leur weekend à la machine à café ?

Il faut noter qu'une ambiance de ce genre me plairait bien étant donné qu'elle me rappellerait celle de The Wire, ainsi que celle d'un film belge "Scènes de crime" que j'ai vu une fois et que je
n'ai plus jamais retrouvé nulle part. Je vais être obligé d'acheter le DVD sur un obscure site flamand).

Ah et navré pour Arte, mais 22H30 un mardi soir, c'est trop tard, parce que je travaille, tout ça... Mais qu'ils ne s'en fassent pas pour moi, je me débrouillerai autrement.

Et pour conclure : tu peux toujours courir Moriarty, mais on finira bien par t'avoir !

Sur ce, bonne semaine.