Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Scottish Adventures - Mes péripéties écossaises

« Le jour le plus long » (dimanche 21 juin)

22 Juin 2009, 22:18pm

Publié par Adèle

Ce matin, la recherche de boulot commence bien. C’est dimanche, mais la quasi-totalité des boutiques sont ouvertes et je profite du fait qu’il y ait moins de monde pour aller démarcher les boutiques du vieux centre. Bonne surprise, beaucoup d’entre elles cherchent du personnel pour l’été voire plus longtemps, et mes quinze CV partent comme des petits pains. Ca ne veut pas dire qu’on va me rappeler, mais c’est un bon début… Je décroche même deux rendez-vous avec des managers de boutiques, l’un lundi, l’autre mardi.

 

Aujourd’hui, c’est le jour le plus long de l’année. Et comme Edimbourg est quand même bien au nord, mine de rien, cela signifie que la nuit, ce soir, sera particulièrement courte. Ca se fête ! (Hum, encore une bonne excuse…) La soirée commence chez des amis de Mary dans une résidence étudiante de la vieille ville. Qui a dit que les étudiants ne savaient pas cuisiner ? Il y a au moins trois chefs en herbe dans la bande. Comme le dîner est très bon, il se prolonge jusqu’au café, jusqu’au deuxième café même. Résultat, nous manquons le coucher du soleil. Tant pis, on se rattrapera sur le lever. Je me mets en marche vers Calton Hill avec les étudiants étrangers – un melting-pot d’Américains, d’Anglais, de Grecs et de…moi. Et une nuit blanche en haut d’une colline, ça se prépare. Les garçons sont équipés comme pour une opération commando, ils ont le vin, les couvertures, les enceintes pour Ipod, et même le mini-réchaud à gaz pour faire le café en plein air et tenir tout le monde éveillé. C’est du sérieux !

 

Nous arrivons en haut de la colline vers 23h, tout le monde escalade le « Parthénon écossais » et nous nous calons plus ou moins confortablement entre les colonnes du monument. Le vent souffle mais nous aurons à peine plus de trois gouttes de pluie durant toute la nuit. Et il fait plutôt doux. Ca discute, ça boit, ça danse et les heures passent. Une heure, deux heures, trois heures du matin… Tout le monde est plutôt en forme et comme il y a une bonne ambiance, on s’accroche ! Le ciel s’éclaircit peu à peu, et vers quatre heures et demie nous pouvons officiellement nous vanter d’avoir passé la nuit sur Calton Hill jusqu’au lever du soleil ! Les nuages bouchent la vue et on ne « voit » pas le soleil à proprement parler, mais ce qui compte, c’est d’être là. Encore un petit café et les plus irréductibles d’entre nous recommencent à danser pendant encore une heure. Après environ 6h de fête à danser sur un monument grec en haut d’une colline écossaise, nous remballons notre équipement et redescendons doucement vers le centre-ville. C'est la fin de cette nuit mémorable, je prends le bus direction mon appart et je peux enfin retrouver mon lit. Il est 6h30 du matin !

Commenter cet article

NUT 30/07/2009 21:18

ben dis donc!

claire 24/06/2009 09:54

voilà un bon moyen de fêter la musique!