Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Scottish Adventures - Mes péripéties écossaises

Mardi 16 juin

22 Juin 2009, 10:49am

Publié par Adèle

Levée à 7h30, réveillée en douceur par le soleil (oui, le SOLEIL, n’en déplaise aux mauvaises langues !). Je profite du beau temps pour aller faire un petit footing matinal le long du canal. C’est tellement agréable un cadre comme ça en bas de chez soi !

 

J’ai repéré sur mon guide un café provençal quelque part au nord, et je décide que 1) étant française, 2) débarquant directement d’Avignon, 3) n’ayant pas d’argent, tout ça devrait suffire pour les convaincre de m’embaucher. J’ai un peu de mal à me repérer cette fois-ci, et je mets bien 30 ou 40 minutes avant de trouver l’endroit… pour m’apercevoir que le café est fermé définitivement. Damn it !

 

Comme il pleut, je saute dans le premier bus pour le centre-ville. Sur la Royal Mile, dans le vieux quartier, je visite la cathédrale St Giles que je n’avais pas encore vue. Je monte jusqu’au château qui surplombe la ville, malheureusement la terrasse qui offre normalement une vue imprenable est complètement bouchée par les tribunes pour les manifestations du Military Tattoo (un festival de fanfares militaires). Il faudra attendre jusqu’à fin août pour pouvoir profiter à nouveau de la vue depuis la terrasse... Je dépose quelques CV dans des boutiques de la Royal Mile, et sur le chemin de l’université où j’ai rendez-vous, je découvre assez arbitrairement le siège de la société franco-russe écossaise (!). J’entre, je bavarde un peu… Le directeur est charmant, visiblement content de voir que les gens s’intéressent. La Russie me passionne toujours même si mon niveau de russe est resté au ras des pâquerettes. Si je pouvais rencontrer des gens du pays pour échanger, ce serait déjà bien. Cela dit, quand l’assistant (russe) du directeur (écossais) me demande (en russe, donc) si je comprends la langue, je suis tellement perturbée que je bafouille spontanément : « Heuuu, un peu. » en français. Interférences linguistiques, I suppose


La Royal Mile :

 


Evénement aujourd’hui, j’ai gagné mes 10 premières livres ! Je participe à une expérience linguistique pour un étudiant en psychologie qui étudie les difficultés des francophones et hispanophones à intégrer certains aspects de la langue anglaise. Je me soumets pendant une heure à une série de petits tests grammaticaux et de logique qui me permettent d’empocher ma première « paye » écossaise (dépensée à bon escient le soir même pour une partie de bowling avec les copains…).

 

A noter également, ce soir, Mairi a préparé du haggis pour me faire plaisir, comme je lui avais dit que je voulais goûter. Phil, Rob et la sœur de Mairi se joignent à nous pour le dîner. Et c’est bon ! Contrairement aux idées reçues, on ne mange pas la panse de brebis, elle sert seulement à servir la farce, composée de viande, de sang et d’avoine. On le sert avec une purée de pomme de terre et de légumes.

Commenter cet article

NUT 30/07/2009 20:49

mais alors? et la célèbre blague: *avec accent british* "la pânse de bwebis fâwcie, au début on cwoit que c'est d'la merde, apwès on wegwette que ç n'en soit pas!

claire 24/06/2009 09:45

miam!!!
non sans blague!